Joint Declaration on EU-NATO Cooperation by the President of the European Council, the President of the European Commission, and the Secretary General of the North Atlantic Treaty Organization

Print Friendly, PDF & Email
spot_img
  1. The NATO-EU strategic partnership is founded on our shared values, our determination to tackle common challenges and our unequivocal commitment to promote and safeguard peace, freedom and prosperity in the Euro-Atlantic area.
  2. Today, we are faced with the gravest threat to Euro-Atlantic security in decades. Russia’s brutal war on Ukraine violates international law and the principles of the UN Charter. It undermines European and global security and stability. Russia’s war has exacerbated a food and energy crisis affecting billions of people around the world.
  3. We condemn in the strongest possible terms Russia’s aggression. Russia must immediately stop this war and withdraw from Ukraine. We express our full solidarity with Ukraine and reiterate our unwavering and continued support for its independence, sovereignty and territorial integrity within its internationally recognized borders. We fully support Ukraine’s inherent right to self-defence and to choose its own destiny
  4. Authoritarian actors challenge our interests, values and democratic principles using multiple means – political, economic, technological and military.
  5. We live in an era of growing strategic competition. China’s growing assertiveness and policies present challenges that we need to address.
  6. Persistent conflict, fragility and instability in our European neighbourhood undermine our security and provide fertile ground for strategic competitors, as well as terrorist groups, to gain influence, destabilise societies and pose a threat to our security.
  7. As underlined by both the NATO Strategic Concept and the EU Strategic Compass, this is a key juncture for Euro-Atlantic security and stability, more than ever demonstrating the importance of the transatlantic bond, calling for closer EU-NATO cooperation.
  8. NATO remains the foundation of collective defence for its Allies and essential for Euro Atlantic security. We recognise the value of a stronger and more capable European defence that contributes positively to global and transatlantic security and is complementary to, and interoperable with NATO.
  9. Our mutually reinforcing strategic partnership contributes to strengthening security in Europe and beyond. NATO and the EU play complementary, coherent and mutually reinforcing roles in supporting international peace and security. We will further mobilize the combined set of instruments at our disposal, be they political, economic or military, to pursue our common objectives to the benefit of our one billion citizens.
  10. Building on the 2016 Warsaw Joint Declaration and the 2018 Brussels Joint Declaration, which significantly expanded the breadth and depth of our partnership established more than twenty years ago, we have achieved unprecedented progress across all areas of cooperation.
  11. We have reached tangible results in countering hybrid and cyber threats, operational cooperation including maritime issues, military mobility, defence capabilities, defence industry and research, exercises, counter terrorism, and capacity-building of partners.
  12. As the security threats and challenges we are confronted with are evolving in scope and magnitude, we will take our partnership to the next level on the basis of our long-standing cooperation. We will further strengthen our cooperation in existing areas, and expand and deepen our cooperation to address in particular the growing geostrategic competition, resilience issues, protection of critical infrastructures, emerging and disruptive technologies, space, the security implications of climate change, as well as foreign information manipulation and interference.
  13. In signing this declaration we will take the NATO-EU partnership forward in close consultation and cooperation with all NATO Allies and EU Member States, in the spirit of full mutual openness and in compliance with the decision-making autonomy of our respective organisations and without prejudice to the specific character of the security and defence policy of any of our members. In this context, we view transparency as crucial. We encourage the fullest possible involvement of the NATO Allies that are not members of the EU in its initiatives. We encourage the fullest possible involvement of the EU members that are not part of the Alliance in its initiatives.
  14. We will assess progress on a regular basis.

Signed at Brussels on 10 January 2023 in triplicate.

Charles Michel
President of the European Council

Ursula von der Leyen
President of the European Commission

Jens Stoltenberg
Secretary General of the North Atlantic Treaty Organization

Déclaration conjointe du président du Conseil européen, de la présidente de la Commission européenne et du secrétaire général de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord sur la coopération entre l’UE et l’OTAN

  1. Le partenariat stratégique entre l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et l’Union européenne (UE) repose sur les valeurs que nous partageons, sur notre volonté de relever ensemble les défis communs, ainsi que sur notre ferme détermination à promouvoir et à préserver la paix, la liberté et la prospérité dans la zone euro-atlantique.
  2. Nous sommes aujourd’hui face à ce qui constitue la menace la plus grave pour la sécurité euro-atlantique depuis des décennies. La guerre brutale que la Russie mène contre l’Ukraine est contraire au droit international et aux principes de la Charte des Nations Unies. Cette guerre met en péril la sécurité et la stabilité en Europe et dans le reste du monde, et elle aggrave la crise alimentaire et énergétique, au préjudice de milliards de personnes.
  3. Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’agression perpétrée par la Russie. La Russie doit immédiatement mettre fin à cette guerre et se retirer d’Ukraine. Pleinement solidaires de l’Ukraine, nous réaffirmons notre attachement indéfectible à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de ce pays à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues, ainsi que notre attachement sans faille à son droit naturel de légitime défense et à son droit de choisir sa propre voie.
  4. Des acteurs autoritaires emploient tout un éventail de moyens politiques, économiques, technologiques et militaires pour tenter de porter atteinte aux intérêts, aux valeurs et aux principes démocratiques qui sont les nôtres.
  5. Notre époque est marquée par une intensification de la compétition stratégique. L’enhardissement de la Chine et les politiques appliquées par celle-ci sont sources de défis auxquels il nous faut répondre.
  6. La fragilité et l’instabilité qui persistent dans le voisinage de l’Europe et les conflits qui s’y prolongent mettent à mal notre sécurité et créent les conditions dans lesquelles les compétiteurs stratégiques et les groupes terroristes peuvent gagner en influence, déstabiliser nos sociétés et menacer notre sécurité.
  7. Tant le concept stratégique de l’OTAN que la boussole stratégique de l’UE font ressortir que nous sommes à un tournant majeur pour la sécurité et la stabilité euro-atlantiques. Le moment que nous vivons révèle plus que jamais l’importance du lien transatlantique et la nécessité d’une coopération plus étroite entre l’OTAN et l’UE.
  8. L’OTAN reste le fondement de la défense collective de ses membres, et elle demeure essentielle pour la sécurité euro-atlantique. Nous reconnaissons l’intérêt d’une défense européenne plus forte et plus performante, qui contribue effectivement à la sécurité mondiale et transatlantique, complète l’action de l’OTAN et soit interopérable avec celle‑ci.
  9. Le partenariat stratégique qu’entretiennent nos deux organisations profite à chacune d’elles et concourt à accroître la sécurité en Europe et au-delà. L’OTAN et l’UE jouent des rôles complémentaires, cohérents et se renforçant mutuellement au service de la paix et de la sécurité au niveau international. Nous continuerons de mobiliser toute la gamme des moyens à notre disposition – qu’ils soient politiques, économiques ou militaires – pour favoriser la réalisation de nos objectifs communs, dans l’intérêt de la population de nos pays, soit un milliard de personnes.
  10. Bâtissant sur le socle des déclarations conjointes adoptées à Varsovie, en 2016, et à Bruxelles, en 2018, lesquelles ont permis d’élargir et d’approfondir considérablement le partenariat qui nous lie depuis plus de vingt ans, nous avons accompli des progrès sans précédent dans tous les domaines de coopération.
  11. Nous avons obtenu des résultats concrets dans plusieurs domaines : lutte contre les menaces hybrides et les cybermenaces, coopération opérationnelle, notamment sur les questions maritimes, mobilité militaire, capacités de défense, industrie de défense et recherche en matière de défense, exercices, lutte contre le terrorisme, renforcement des capacités de nos partenaires.
  12. Alors que les menaces et défis auxquels nous sommes confrontés sur le plan de la sécurité évoluent et changent d’échelle, nous entendons porter notre partenariat à un niveau supérieur, en nous appuyant sur la coopération que nous entretenons de longue date. Nous allons collaborer davantage encore dans les domaines où nous le faisons déjà, et nous allons élargir et approfondir notre coopération pour traiter certains enjeux, en particulier l’intensification de la compétition géostratégique, la résilience, la protection des infrastructures critiques, les technologies émergentes et technologies de rupture, l’espace, les incidences du changement climatique sur la sécurité, ainsi que la manipulation de l’information par des acteurs étrangers et l’ingérence de tels acteurs dans la sphère de l’information.
  13. En signant la présente déclaration, nous signifions notre volonté de développer encore le partenariat entre l’OTAN et l’UE, en concertation et en coopération étroites avec l’ensemble des pays de l’Alliance et des États membres de l’UE, dans un esprit de pleine ouverture mutuelle et dans le respect de l’autonomie décisionnelle de nos organisations respectives, et sans affecter le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de l’un quelconque de nos membres. Dans ce contexte, nous considérons que la transparence est d’une importance cruciale. Nous encourageons la participation la plus large possible des pays de l’Alliance qui ne sont pas membres de l’UE aux initiatives de celle-ci. Nous encourageons la participation la plus large possible des États membres de l’UE qui ne font pas partie de l’Alliance aux initiatives de celle-ci.
  14. Nous ferons régulièrement le point sur les progrès accomplis.

 

Signée à Bruxelles le 10 janvier 2023 en trois exemplaires.

Charles Michel
Président du Conseil européen

Ursula von der Leyen
Présidente de la Commission européenne

Jens Stoltenberg
Secrétaire général de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord

spot_img

ΑΦΗΣΤΕ ΜΙΑ ΑΠΑΝΤΗΣΗ

εισάγετε το σχόλιό σας!
παρακαλώ εισάγετε το όνομά σας εδώ

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Διαβάστε ακόμα

Stay Connected

2,900ΥποστηρικτέςΚάντε Like
2,751ΑκόλουθοιΑκολουθήστε
23,900ΣυνδρομητέςΓίνετε συνδρομητής
- Advertisement -spot_img

Τελευταία Άρθρα